BUSINESS

Une équipe féminine sponsorisée par le plus grand bordel d’Europe

Le week-end passé, les maillots portés par les joueuses d’un club des Pyrénées-Orientales faisaient la promotion du « Club Paradise », une maison close.

Le week-end passé, l’équipe de football féminin de Pollestres (Perpignan, Pyrénées-Orientales) a joué avec les maillots floqués du logo du « Club Paradise », Cette maison close, située à La Jonquera (Espagne), est réputée pour être « le plus grand bordel d’Europe » avec ses 200 prostituées et ses 80 chambres.

« Ce n’est pas sain! »
Cette histoire a fait bondir plusieurs élus du conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

« Je ne peux pas accepter qu’une équipe puisse faire étalage sur son maillot d’un établissement qui est à dix mille lieues des valeurs sportives. Dans ce club, il y a des équipes de jeunes et quand les adultes affichent de tels messages, ce n’est pas sain! », s’est insurgé Robert Olive (PS) dans L’Indépendant.

« Un clin d’oeil »
Le FC Pollestres s’est défendu en assurant que ce jeu de maillots avait été offert par le « Club Paradise » il y a trois ans. Jusqu’ici, il avait été uniquement porté par l’équipe homme senior.

« Et ça n’a jamais posé de problèmes », rappelle Alain Clément, le président du FC Pollestres. « C’était exceptionnel. Les filles avaient besoin de maillots manches longues, elles ont pris ces maillots en toute connaissance de cause. On ne leur a pas imposé. C’est un peu une provocation… un clin d’œil. »

SOURCE

To Top