FAITS DIVERS

Le potentiel à risque de certains matches sera analysé par la police

La police de Bruxelles Capitale-Ixelles a désigné un agent qui, avec son équipe, va analyser le calendrier international du football et déterminer s’il y a un risque pour la capitale. Il s’agit d’une première mesure concrète prise à la suite des émeutes qui ont éclaté dans la capitale à la suite du match entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Le fait que la police de Bruxelles n’a pas anticipé les conséquences éventuelles de la qualification du Maroc pour le Mondial l’an prochain en Russie a causé beaucoup de malentendus. Afin d’éviter cela à l’avenir, un agent a été désigné pour suivre le calendrier international du football afin de déterminer s’il y a un risque pour le territoire de Bruxelles. Cette information a été publiée lundi par la Dernière Heure et Het Laatste Nieuws et a été confirmée par la porte-parole de la police Ilse Van de Keere.

« Un agent a en effet été désigné pour cette tâche. Cet agent gère une équipe et continuera à la faire. Il y aura un suivi constant en interne pour cette tâche », explique Mme Van de Keere.

Plus de 180 nationalités cohabitent à Bruxelles et il existe des matches à risque.

SOURCE

To Top